Promotion

gratter sur Scratchmania




Si quelque chose étonne en ce moment, c’est le fait que certains grands gagnants ne se manifestent pas pour ce qu’ils ont remporté dans les jeux de hasard. De plus, on sait que des délais plus ou moins longs leur sont accordés pour la perception de leurs gains.

Dans le Royaume-Uni, la cagnotte de l’Euro millions atteignant la somme de 63,8 millions de livres sterling soit 78,4 millions d'euros n’a poussé l’heureux gagnant à se manifester auprès de la société organisatrice. Pour des raisons encore inconnues, il ne s’est pas présenté pour toucher ce qui lui revient comme récompense. En Grande-Bretagne, la législation en vigueur concernant ce jeu de hasard impose un long délai de 180 jours soit la moitié d’une année, pour la perception des gains. Ce délai est amplement suffisant pour se préparer à la réception de sa récompense, mais il n’a pas donné signe de vie. Par contre, il faut remarquer que la législation est très respectée dans chaque pays dans ce secteur.

Si cette histoire s’est déroulée en Belgique par exemple, il y aurait déjà longtemps que la date serait dépassée et une telle chose parce que dans ce pays, le délai est nettement plus bref que celui accordé en terre britannique. Et si les chanceux belges agissaient comme ce joueur de la Grande-Bretagne, le délai risque énormément de ne pas être suffisant et de nombreux joueurs seront retardataires pour la perception de ce qui leur revient.

Malgré le fait qu’un joueur gagnant a droit à un délai selon la loi pour la perception de ses récompenses des jeux de hasard, certains joueurs ayant gagné d’importantes sommes sont en retard ou ne se sont pas encore manifestés pour empocher leurs primes.

Pourtant, les législateurs ont dicté que tous ceux qui ont gagné une grande somme à un des jeux de hasard tels que les tirages du Lotto-Joker, de l’Euro Millions, du Keno ou encore du Pick-3, peuvent prendre vingt semaines pour donner signe aux organisateurs de ces jeux en présentant le ticket gagnant. Par ailleurs, il y a une date de vente limite pour les jeux de cartes à gratter, ce qui fait que la règle est plus différente dans cette branche. Mais même après le dépassement de cette date limite, le joueur jouit encore d’une durée de 60 jours pour réclamer le paiement du gain qu’il a remporté. Passé ce délai plus que suffisant autorisé par la Loterie nationale aux gagnants pour réagir, le lot n’est pas encore perdu, car si le gagnant est en retard, il lui est possible de venir au siège ou aux bureaux régionaux de la Loterie Nationale pour réclamer sa prime. Dans ce cas-là, le versement peut se faire jusqu’à un an après. Et la Loterie Nationale nous informe que selon les statistiques, seulement 1 pour cent des récompenses ne sont pas récupérées par les joueurs gagnants. Et pour le cas de la France, c’est la trésorerie de la Loterie nationale qui est tout de suite renflouée par les sommes qui ont été oubliées par leurs gagnants.

Par ailleurs, les différentes communautés flamande, wallonne et germanophone se partagent les bénéfices engendrés par les jeux de hasard, mais le gouvernement fédéral y gagne aussi sa part comme ces communautés. Et en même temps que d’exploiter la filière des jeux de hasard, la Loterie Nationale aussi finance des activités et de nombreuses autres initiatives.

Par contre, on ne peut que constater que les règles du jeu comme Euro Millions ne sont pas les même dans tous les pays de l’Europe où ils sont lancés. A dire vrai, les règlementations suivent aussi la législation en vigueur dans chaque pays. On peut même dire que différentes dispositions peuvent s’appliquer à ces jeux selon le pays européen qui les organise. Par exemple, pour la France, les joueurs gagnants aux jeux tels que le Loto, le Joker, le Super Loto, Euro Millions, Keno ou encore Rapido ont droit à un délai égale au tiers du délai accordé aux joueurs anglais soit exactement 60 jours, pour se manifester. De plus, les gagnants ne disposent que de 30 jours pour récupérer leurs gains dans les jeux de cartes à gratter. Tout cela nous oblige à dire que la Loterie Nationale du Royaume-Uni est visiblement plus généreuse que celle française en offrant un délai plus long et cela, car en Angleterre, le délai pour pouvoir réagir en cas d’important gain est égal à 6 mois c'est-à-dire 180 jours après le tirage. De plus, pour la Loterie nationale anglaise, tous les gagnants qui n’ont pas empoché leurs récompenses voient ceux-ci versés directement par la Loterie britannique au compte d’une œuvre caritative. Donc, contrairement à la Française, la société de jeux de hasard britannique ne garde pas pour elle les sommes non distribuées.


Tous les articles